Suivez CAPVIE sur Facebook, Twitter et flux RSS
recommandent sur google

lundi, octobre 17

Assurance GRL, les tarifs augmentent pour faire face aux loyers impayés !

Aprés l'assureur DAS (filiale des MMA), c'est au tour de Solly Azar de modifier les conditions d'accès à l'assurance GRL pour les propriétaires bailleurs.

Des loyers impayés en hausse qui contraignent les assureurs

Si le dispositif GRL a pour objectif de garantir les locataires ayant un taux d'effort supérieur à 33%, ce n'est pas cette catégorie de locataire qui est concernée.

En effet, la sinistralité en loyers impayés est nettement supérieure pour la catégorie des locataires dits "non compensés", et particulièrement pour tous les contrats d'assurance GRL mis en place en cours de bail.

C'est pourquoi les principales assurances loyers impayés modifient aujourd'hui leurs prix et certaines de leurs garanties.

GRL : augmentation des prix et restrictions de garanties

Auparavant fixé à 2,50% du loyers charges comprises, l'assurance GRL coûte désormais 3,00%, soit une hausse de 20% du tarif TTC.
Cette première mesure permet de sauvegarder (au moins dans un premier temps) l'équilibre du dispositif d'assurance loyers impayés GRL.

De plus, la GRL ( Garantie des Risques Locatifs ) subit des aménagements de garanties dans le cas d'une mise en place en cours de bail :


  • Pour la DAS : application d'une franchise de 6 mois en cas de sinistre loyers impayés.

  • Pour Soly Azar : il est appliqué une période probatoire de 4 mois pendant laquelle il ne doit pas y avoir d'incident de paiement.
Pour compléter votre information sur l'assurance GRL, vous pouvez consulter le site du courtier CAPVIE : http://www.capvie.com/assurance-grl.php
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...